Descendance  
Ascendance paternelle inconnue

Jean-Joseph LEGRAND HUBERT
(vers 1729-10/06/1805)

épouse en 1756

Catherine MONCEAU
(1693 -
fille de Guillaume MONCEAU

NB: Lires notes ci-dessous.


  Ils eurent 8 enfants  
  LEGRAND Toussaint
Baptisé le jeudi 4 novembre 1756 à La Gleize.
Décédé le dimanche 5 février 1832 à Stoumont à l'âge de 75 ans.

 
  LEGRAND Jean Joseph
Baptisé le dimanche 26 février 1758 à La Gleize, Stoumont.
Marié le lundi 2 février 1778 à La Gleize avec LOUIS Catherine Jean Joseph
Décédé le vendredi 30 août 1782 à La Gleize, Stoumont à l'âge de 24 ans.

 
  LEGRAND Marie Catherine
Baptisée le jeudi 11 octobre 1759 à La Gleize, Stoumont.
Décédée le mercredi 27 novembre 1833 à Stoumont à l'âge de 74 ans.
 
  LEGRAND Jean Grégoire
Baptisé le samedi 31 janvier 1761 à La Gleize, Stoumont.
Marié le dimanche 29 avril 1792 à La Gleize avec LEROY Marie Jeanne
Décédé le vendredi 17 juillet 1818 à Stoumont à l'âge de 57 ans.
 
  LEGRAND Marie Joseph
Baptisée le lundi 27 septembre 1762 à La Gleize, Stoumont.
Décédée le jeudi 6 février 1840 à Stoumont à l'âge de 77 ans.
 
  LEGRAND Anne Marie
Baptisée le samedi 6 octobre 1764 à La Gleize, Stoumont.
Décédée le mardi 27 octobre 1778 à La Gleize à l'âge de 14 ans.
 
  Jean LEGRAND
Né le samedi 1er mars 1766 à La Gleize, Stoumont.
Marié le samedi 13 janvier 1798 à Stoumont à l'âge de 31 ans, avec BECO Marie Joseph
Décédé le mercredi 10 avril 1839 à Stoumont à l'âge de 73 ans
Professions : Cultivateur, Propriétaire
 
  LEGRAND HUBERT Henri Joseph
Baptisé le dimanche 27 mars 1768 à La Gleize, Stoumont.
Uni avec LABOUREUR Marie Élisabeth (1774-1802)
Décédé le jeudi 29 mai 1834 à Stoumont à l'âge de 66 ans.
 



D'après H. Desmedt, Stoumont est dédié à Saint-Hubert depuis 1500.

Transcription du document de mariage

Februarÿ 1756

Primâ febriary 1756. Remisis per rubrum sigillum epate [= episcopalum] ternis proclamationibus matrimonialibus inter Joem [= Joannem] Josephum Legrand Hubert filium Villici in Froidcour et Catharinam Monceau ex Stoumont Parochianos meos eosdem conjunxi in Dno [= Domino] in capellâ Stae [= Sanctae] Annae praesentibus R.[= reverendo] Joe [= Joanne] Guillelmo Monceau ?bro [= presbytero) sacelluno in Rhona Servatio Micha et Thomâ Monceau.

Th. Boutet Pastor

Traduction :
Le premier février 1756, ayant été remises les trois proclamations matrimoniales marquées du sceau épiscopal rouge entre Jean Joseph Legrand Hubert fils, [originaire] de la maison/ferme de Froidcourt et Catherine Monceau de Stoumont, mes paroissiens, j'ai unis moi-même en Dieu [ceux-ci], en la chapelle (de) Saint-Anne, en présence du révérend Sieur Jean Guillaume Monceau, chapelain détaché à Roanne, Servais Micha et Thomas Monceau [les témoins].

Pasteur Thomas Boutet

Marqué avec une cire rouge : signe d'une dispense particulière (vraisemblablement pour cause de lien de parenté?)

Traduction : M. Henry Desmedt, de Stavelot, et M. Christian Dury, archiviste à l'évèché de Liège, 02/2009


Réalisation : Jean-Philippe Legrand -
Photolifting.com : service de restauration de photos anciennes